L’édito

coco3

Comme une bouffée d'oxygène

La course au "toujours plus" peut être vécue comme un ouragan destructeur car l'immense écart qui existe entre les très pauvres et les très riches ne cesse de s'accroître.

Et comment expliquer le gâchis de la société actuelle ?
Il nous faut trouver notre place dans ce début de siècle, renouer avec les émotions afin que la véritable intelligence, celle du coeur, la seule qui compte, perdure et triomphe !

Il y a longtemps que le motard a fait des choix : pour lui l'essentiel c'est sa Liberté de rouler, de vivre sa passion du 2 roues, d'être aux côtés de ceux qui donnent de leur temps aux moins chanceux. Et puis, retrouver d'autres motards, partager aventures et récits au bivouac. Jeunes permis, baroudeurs au long cours, kid et sa brêle ou rouleur blanchi sous le harnais, qui que nous soyons…
Que nous fassions de la bécane autour du monde ou bien en bas de notre HLM…
Que nous roulions sur petites cylindrées ou gros cubes…
Que nous pilotions une Ancienne ou un avion de chasse…
Que nous aimions les concentres ou les balades solo…
Peu importe, l'ami, peu importe…

Le monde de la moto est un joyeux patchwork, une belle Histoire de motardes et motards qui, face aux tracas de la vie, enfilent cuir et casque et tracent la route :
comme une bouffée d'oxygène, un grand et merveilleux bol d'air, être seul dans sa bulle, seul… Mais peinard !

Que Sainte Gamelle veille sur vous, les p'tits loups.

 

Coco